Pâturage extensif    

Pour maintenir une grande biodiversité sur le site, certaines parties sont entretenues par pâturage. Cette pratique employée par rotation sur certaines parcelles empêche l’installation de la dune à fourrés qui contribue à la chute de la diversité floristique.
Les chevaux sont mis en pâture fin septembre, pour repartir fin janvier, date qui coïncide avec le cycle végétatif des différentes plantes.